Monique Sivadon - Présidente actuelle de l'association partage son parcours ;)


Ma passion des plantes sauvages comestibles est un héritage
et je viens le partager.


Enfant, dans tous les pays habités, j'ai vu mes parents cueillir les plantes lors de nos promenades et le soir nous régaler de cette cueillette.
Lors de notre retour en France, de leur côté mes grands-parents avaient fait les cueillettes d'été pour l'hiver... tisanes, décoctions et baumes pour les petits bobos de saison. (Blessures des genoux, rhume, toux, contractures, douleurs de l'âge...)

Et c'est ainsi que ce jour :
L'idée de partager en plus large mes connaissances fait qu'une association c'est créée pour
Se regrouper, se motiver et se fédérer dans les différentes activités qui découlent de la Nature.

Toutes personnes ayant envie de faire grandir Nature et Complicités est vivement invitée à se manifester dans la joie et le partage.


Les petits chemins sont faits pour s'y rencontrer.
Vous avez vos promenades, j'ai les miennes, et toi ?

Nous prendrons le temps de faire grandir cette association par la connaissance des chemins de l'Aube et sa richesse d'herbes sauvages comestibles.


Chaque mois, le premier samedi,
rassemblement du premier rv sera à Dosnon, place de la mairie pour une promenade de 2 h

Voir la page :
Les petits chemins du mois

L'idée de faire un livre sur les connaissances des herbes sauvages m'est venue en 2012.

Paresseuse (rires), j'en ai fait un blog.
Le défi que je me donnais était de trouver des plantes sauvages sur ce lieu d'habitation que je n'appréciais pas particulièrement.
Culture à perte de vue, les éoliennes qui remplaçaient les arbres.(enfin, "remplaçaient" est mon expression..)
Terre pauvre et ....pauvre (rires)

Mes aprioris sous le bras, je suis partie avec mon appareil photo, histoire de faire un bilan du lieu.
Je me suis donnée la limite de 500 m autour de mon habitation et de ne pas cueillir du côté des pesticides et autres arrosages.

J'identifierais plus de 40 plantes répertoriées comestibles et à l'abri des produits toxiques sur une terre "pauvre" et dont les plantes cultivées ne peuvent pousser sans fortifiants et protections...
La terre est riche de ces sauvages comestibles.

La rivière m'a plus d'une fois permise de me poser, de méditer.
Me connecter à cette Nature, si longtemps oubliée, me nourrissait l'esprit et me mettait en paix avec cette terre et ce lieu.
De photos en photos de clic et clic, de classement et prélèvement des herbes et mise en bouche et petites dégustations sur le tas...
je dois avouer que je me surprenais de toutes ces herbes gourmandes que j'y trouvais.

Mon envie de partage !
Nature, conscience, méditation, reconnexion et reconnaissance à cette terre au-delà de nos croyances et limites.

Blog de l'association en réorganisation . ..



Vous pouvez comprendre que j'ai à partager... et les énergies des plantes !
celles perçues par bien des personnes.. celles des élémentaux - sourire-

accueil